Home Mon Actualité Bertin Mampaka attaque en justice le Vlaams Belang

Bertin Mampaka attaque en justice le Vlaams Belang

User Rating: / 0
PoorBest 

 

Le Vlaams Belang parti flamand d’extrême droite fait lamentablement parler de lui une fois de plus en diffusant un toute boite sur chacune des 19 communes de la capitale. A l’intérieur, des propos incitant au racisme, à la haine et à la violence. La "une" de la publication des extrémistes est différente pour chaque commune. A Bruxelles, l'Echevin, Député/Secrétaire du Parlement bruxellois, Bertin Mampaka est présenté comme symbole d’une population migrante menaçant la paix sociale. Deux photos le représentent.   L'islam est également incriminé. En bas de page : un canif est offert par le parti aux lecteurs qui remplirait un questionnaire. L’Echevin se constituera partie civile et portera plainte contre le parti d’extrême droite pour incitation au racisme, à la haine, à la violence et diffamation.


Bertin Mampaka, Echevin de la Ville de Bruxelles a décidé de sortir du silence et de réagir publiquement aux propos du parti d ’extrême droite. « Je ne voulais pas me prononcer avant d’avoir examiné les possibilités de poursuite au niveau civil et pénal. Je ne souhaitais pas faire la publicité de ce parti, ni jouer leur jeu mais il me s emble qu’ils ont largement dépassé les limites. Les propos tenus envers les minorités ethniques, pourtant très vulnérables et envers les musulmans sont intolérables.» a déclaré Bertin Mampaka pour qui l’incitation au racisme, à la haine et à la violence saute aux yeux. Beaucoup de personnes ont également réagi en interprétant cette action comme une incitation au meurtre.

Un document dans lequel on retrouve notamment les propos suivants : « les minorités ethniques accumulent chômage, pauvreté et criminalité. L’Islam pèse sur la paix sociale (…) » Dès que le toutes-boites est arrivé dans les boites aux lettres des Bruxellois, le téléphone de l’Echevin n’a cessé de sonner. « Les gens étaient révoltés, c’est aussi pour cela que je réagis. Les citoyens m’ont élu pour les représenter dans les bons et les mauvais moments. Je ne peux rester silencieux quand un parti d’extrême droite s’attaque aux minorités, aux musulmans,… Il est évident qu’un parti raciste s’attaque d’abord aux symboles. Mais, nous avons tous des amis issus de l’immigration et c’est un acte citoyen de s’insurger face à de tels propos. » a lancé Bertin Mampaka.


Bertin Mampaka a dir ectement transmis le document à son avocat, Me Georges-Henri Beauthier, pour qu’il étudie la possibilité de poursuivre le parti d’extrême droite, notamment pour incitation au racisme, à la haine, et à la violence. Un juge d’instruction sera saisi.

Une condam nation pénale pourrait entraîner la suppression de la dotation financière du Vlaams Belang. « J’espère sincèrement que les autres politiciens incriminés oseront faire le pas. L’extrême droite nous a habitué à ce genre de stratagème, à des propos racistes mais ici, ils se rendent en outre coupable de distribution d’armes blanches » a continué l’Echevin Bertin Mampaka.

Il n’est pas anodin que le parti d’extrême droite voit rouge, ou terra cota, quand il parle de Bertin Mampaka, professeur nommé à la Haute Ecole de la Communauté Française du Hainaut, Echevin de la Ville de Bruxelles, Député Bruxellois, Secrétaire du Parlement bruxellois, membre du Conseil de Police,... Bref, un exemple parfait de la diversité dans la compétence… qui ne peut que faire enrager l’extrême droite. « J’attends être jugé sur mes nombreuses réalisations et non sur la couleur de mes yeux» conclura Bertin Mampaka.



 

Share this post